navigation

Rock’n Roll! 6 avril 2017

Posté par nanounanou dans : Nanou au ciné , ajouter un commentaire

Allez, on parle ciné!

J’ai vu et adoré Rock’n Roll, de et avec Guillaume Canet. Et Marion Cotillard (vraie compagne _naaan), Gilles Lellouche, Yvan Attal, Alain Attal (vrai producteur), Maxim Nucci-Yodelice ( vrai musicien chiant), Philippe Lefèbvre et toute une flopée d’autres faisant partie de « la bande ».

Je dois dire que j’avais un peu peur (I was freaking out). J’aime beaucoup Canet acteur et réalisateur de Mon Idole ou Ne Le Dis A Personne. D’un autre côté je considère Les Petits Mouchoirs comme un film totalement ridicule. Mais ce n’est que mon avis, et pour citer Clint, « les avis c’est comme les trous du cul, tout le monde en a un« . 

But quand même.

Ce film, il faut aller le voir en roue libre. Open, mode rigolade ON, galéjade et tout et tout. Voire bonne grosse farce.

Par exemple, la dernière demi-heure  pourrait facilement tourner au lourdingue grotesque, si l’on n’avait pris soin de faire comme j’ai dit plus haut (vous écoutez oui ou merde?) Mais moi j’ai ri, parfois aux larmes, pratiquement de bout en bout. Le plot est simple: Guillaume Canet a 42 ans, et une journaliste le lui fait remarquer. Sa jeune partenaire dans le film qu’il est en train de tourner (ravissante Camille Rowe Pourcheresse)  en remet une couche. Qui plus outre, Guigui joue le père de ladite fille, et ça c’est dur. Et puis on l’appelle « Monsieur Cotillard » au marché. Dès lors le gars n’a plus qu’une idée en tête: prouver à tous, et à lui en premier, qu’il est toujours dans la course, frétillant et plus rock’nroll que la relève incarnée par Gaspard Ulliel, Pierre Niney ou Vincent Lacoste. Et pour ça il va aller très loin.

283534.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Guillaume, en mode déglingo,  anime le goûter d’anniversaire de son fiston.

Eh bien c’est réjouissant. Canet se fout de sa propre gueule, de son couple un peu trop plan plan (« salut mon pitou! ») de ses habitudes de jeune-vieux. On est à fond dans l’ego-trip, mais c’est drôle. Même la Cotillard se révèle plutôt à l’aise dans l’auto-dérision, en compagne/actrice en totale immersion dans la préparation de Juste La Fin Du Monde, au point de parler joual lô les 3/4 du film (la scène Céline Dion est hilarante). Puis en chérie complètement dépassée par les dingueries de son mec. Canet lâche les chiens et montre quasiment tout. Mentions spéciales perso à la scène du film-dans-le-film ou Guigui trouve qu’il serait bon d’improviser et de donner subitement à son personnage l’accent marseillais, ainsi qu’au quatrième pied de table basse (vous comprendrez plus tard).

Comme précisé au début de cet article, il faut se laisser aller le dernier tiers du film, sinon on risque le gavage.

Moi qui ai du mal avec le lâcher-prise, là j’ai laissé filer et bien rigolé.

Vous devez donc pouvoir le faire aussi.

A bientôt mes pitous!

Infodentger |
des publicitées de tout et ... |
Testosterone Reload |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les recettes de Gazo
| Transakautoarnaque
| Sois prête, sois libre !!!